Skip to content

Rétrospective 2013

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

À l'aube des fêtes, sans oublier les défis qui nous attendent, je vous propose un petit retour en arrière sur nos accomplissements. Il est temps de passer au mode détente et de nous concentrer sur ce qui compte vraiment : la famille, les amis et le pouvoir de la solidarité – notre réseau personnel de soutien et notre filet de sécurité!

2013 fut une année historique pour le SEFPO, une année à célébrer! Bien des choses se sont produites parce que nous avancions ensemble dans la même direction. Examinons nos succès.

À mon rôle de 1er vice-président/trésorier, je suis fier de confirmer que notre marge de crédit est remboursée et que nos coûts d'exploitation sont sous contrôle. Aussi, le SEFPO a continué de réaliser des gains, si modestes soient-ils compte tenu de la conjoncture, en négociant de nouveaux contrats pour ses membres.

Nous avons apporté des améliorations à un grand nombre de nos propriétés, notamment nous avons fait des rénovations au siège social, réaménagé les bureaux de notre édifice de Coopers, à Mississauga, fait des réparations majeures à Orillia et déménagé notre bureau régional de Hamilton dans des locaux modernes.

Nous avons également modifié notre « look » en changeant d'image pour mieux refléter qui nous sommes. Nous sommes Le syndicat de l'Ontario dans un monde en évolution. Nous continuons de croître, ayant établi un nouveau record en matière d'organisation en ajoutant plus de 2 500 nouveaux membres au SEFPO. Notre visibilité médiatique demeure forte, donnant à nos membres une voix puissante à l'échelle de la province.

Et oui, en raison de ces succès, nous restons la cible de nos ennemis.

Je suis fier de nos accomplissements. Ils n'auraient pas été possibles sans nos membres et leur dévouement à l'égard du processus démocratique. Démocratie, transparence et responsabilité constituent les fondations du SEFPO.

Notre processus budgétaire est un exemple, passant par le personnel, le travail avec les militants et la préparation des choix de dépenses possibles. Cette proposition est soumise aux dirigeants élus qui la passent en revue et la révisent. Elle est ensuite présentée au Conseil exécutif élu, qui en discute et qui apporte les changements nécessaires. Une fois tout cela fait, le document est présenté par le 1er vice-président/trésorier au Congrès, où plus de 800 délégués élus représentant 130 000 membres se prononcent. Le Congrès, organe directeur du SEFPO, peut modifier le budget en proposant des amendements. Un vote majoritaire est requis pour approuver toute modification. Que vous soyez dirigeant syndical provincial ou délégué d'une petite section locale d'une région reculée, votre droit de vote est le même. Chaque délégué jouit d'un vote. Une fois les discussions terminées et les amendements votés, le Congrès vote pour approuver le budget.

Tout au long de l'année nos livres sont soumis aux vérifications régulières d'un comité élu par le Conseil exécutif. Chaque année, les données financières sont également soumises à un examen rigoureux de vérificateurs professionnels indépendants. Un rapport de vérification est soumis au Congrès.

Si les partis politiques de l'Ontario suivaient un processus semblable, le nombre de scandales serait moins grand. Toutefois, la transparence ne semble pas faire partie des priorités de notre élite politique.

Je suis convaincu qu'ils aiment les systèmes qui soutiennent les scandales. Les scandales détournent notre attention de ce qui compte vraiment au gouvernement. Il est beaucoup plus facile de détruire les gens que de les aider. Il est plus facile de se laisser aller au scandale et au secret que d'exposer la vérité, en assumer la responsabilité et faire ensuite ce qu'il faut pour corriger la situation.

Nos membres exigent la transparence. Ils s'attendent à des résultats. Ils savent que leurs cotisations nous permettent de rendre plus juste et équitable la vie des travailleurs, de leurs familles et de leurs communautés. Avec un taux de cotisation fixé à 1,375 pour cent du revenu, la plupart pourront dire que c'est un excellent investissement.

Assumer ses responsabilités et ne pas ménager ses efforts, c'est comme ça qu'on travaille au SEFPO. Et c'est pourquoi nous continuons de grandir en nombre et influence. C'est pourquoi 2014 se promet d'être notre meilleure année.

Vous connaissez des politiciens qui peuvent en dire autant? J'imagine que l'année prochaine marquera la fin de la carrière d'un grand nombre de nos plus ardents détracteurs. Ils tomberont dans leurs propres pièges. Nous ne cherchons jamais la bagarre au SEFPO, mais quand on nous cherche, nous nous défendons.

Considérons alors 2014 comme une année de militantisme politique et personnel. Les membres du SEFPO en auront pour leur argent. Nous exercerons une influence positive en contribuant à faire de l'Ontario une province plus décente, équitable et progressiste.

Merci de votre soutien et de vos efforts. Nous vous souhaitons une saison des fêtes et une nouvelle année paisibles, joyeuses et reposantes. Puissent-elles être remplies d'amour, de bonne santé et de bonheur!

Solidairement,

Eddy (Eduardo) Almeida
Premier vice-président/trésorier

Tous les messages du vice-président/trésorier de 2011 à aujourd'hui