Encaisser les coups (de la pandémie) implique d’être à l’écoute des membres

Photo of Eddy Almeida
Facebook
Twitter
Email

Nous avons vécu de nombreux changements cette année et la COVID-19 nous a tous et toutes forcés à repenser la façon dont nous faisons la plupart des choses. Mais s’il y a une chose qui ne changera jamais à l’OPSEU/SEFPO, c’est notre sens du devoir envers tous les membres de notre famille syndicale.

Nous sommes là pour vous aider et c’est pourquoi je suis si heureux d’annoncer la toute nouvelle remise des Communications. Il s’agit d’un paiement unique de 500 $ à chaque section locale de l’OPSEU/SEFPO pour les aider à améliorer leurs communications avec les membres en ces temps difficiles.

En tant que premier vice-président/trésorier, c’est mon travail de faire en sorte que nous fournissions à nos membres les outils et les ressources dont ils ont besoin, tant au travail qu’au sein de notre syndicat. Il ne s’agit pas seulement de dollars et de cents, mais aussi de ce qui fait du sens pour les membres sur le terrain. C’est pourquoi les commentaires que nous avons reçus à la fin de l’année dernière dans le cadre de nos télétribunes avec les présidents de section locale m’ont tant ravi.

Pendant ces assemblées, nos présidents de section locale ont identifié les obstacles qu’ils ont dû surmonter et les nouvelles méthodes qu’ils ont utilisées pour communiquer avec leurs membres, comme le logiciel Zoom pour les réunions virtuelles. Mais ces nouvelles méthodes s’accompagnent de nouveaux coûts, et nos présidents de section locale ont également identifié le besoin de fonds supplémentaires pour couvrir ces nouveaux coûts.

Je suis fier de dire que suite à cela, le Conseil exécutif de l’OPSEU/SEFPO dans son ensemble a voté en faveur de l’établissement d’une nouvelle remise de 500 $ pour soutenir nos sections locales.

Nous savons que les membres de l’OPSEU/SEFPO constituent le cœur battant du syndicat et que les présidents de section locale sont à l’écoute. Toutefois, les restrictions imposées par la COVID-19, et le nombre moindre d’activités en personne, ont rendu les choses plus difficiles. Nous allons donc encaisser les coups de la pandémie et armer nos sections locales des ressources et de la souplesse dont elles ont besoin en cette période de changements.

Comme je l’ai déjà dit, nous avons dû relever de nombreux défis cette année, mais nous avons aussi vu des portes s’ouvrir. Vu que nous n’avons pas eu autant d’activités en personne, tant centralement qu’au niveau des régions, nous avons pu faire quelques économies. Le Conseil d’administration a décidé d’utiliser certaines de ces économies pour ce paiement unique de 500 $, qui sera envoyé automatiquement à toutes les sections locales qui sont à jour avec leurs rapports de vérification interne, sans tracas et sans condition.

Et cela s’ajoute aux nombreux autres avantages et remises auxquels les sections locales ont déjà droit, comme les remises trimestrielles, les remises du conseil de district et du conseil du travail, et le Fonds d’incitation aux communications des sections locales, qui offre une subvention unique pour aider les sections locales à mettre en place des communications en ligne sécurisées.

Nous donnons à nos sections locales les ressources dont elles ont besoin en cette période de pandémie, et nous envisageons un avenir meilleur en investissant dans des ressources comme le Centre Frost, que nous venons d’acheter, afin que nous soyons prêts à affronter les défis que nous pourrions rencontrer sur la route lorsque nous pourrons de nouveau être ensemble, en personne.

Nous avons également travaillé dur pour organiser de nouveaux membres afin de répondre à l’intérêt croissant et à la demande de protection syndicale pendant la pandémie. Il n’est donc pas surprenant que des questions comme la sécurité d’emploi et la santé et la sécurité au travail soient au cœur des débats.

À l’OPSEU/SEFPO, nous sommes toujours heureux de partager nos bonnes nouvelles et d’accepter de nouveaux membres dans notre famille syndicale. Toutefois, des communications ouvertes sont essentielles pour faire en sorte que ces relations fonctionnent le mieux possible à long terme. C’est pourquoi nous continuons de concentrer nos efforts sur le soutien à nos sections locales et le développement des capacités de notre syndicat.

Nous avons tous dû faire les choses un peu différemment, mais c’est ça encaisser les coups de la pandémie. Nous continuerons d’écouter nos membres et, au fur et à mesure que vos questions surgissent, je m’engage, comme toujours, à faire part de vos préoccupations au conseil afin de représenter vos intérêts.

Les besoins des membres peuvent changer, mais notre dévouement et notre engagement à leur égard ne changeront jamais.

Solidairement,

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO
Twitter : @OPSEUEddy
Facebook : facebook.com/OPSEUEddy

Affichez tous les messages du vice-président, de 2014 à aujourd’hui

Messages récents