Skip to content

Été 2012 – Le calme avant la tempête?

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Bonjour les amis!

Tandis que nous avançons dans un été qui se promet d'être brûlant (et dire que certains croient encore que le réchauffement global est une blague!), j'espérais écrire un message plus léger, reflet des vacances d'été et des loisirs en famille. Malheureusement, les temps appellent à la vigilance, et ce, même à une période de l'année où nous sommes traditionnellement moins occupés.

Tout d'abord, comme l'a mentionné notre président Thomas, les conservateurs ont sorti leur livre « blanc » pour revoir le droit du travail en Ontario. Certains appellent ça « Wisconsin — la suite » …. j'appelle ça « H2O » ou H2 (Hudak + Hillier) égale 0.

Hudak et Hillier, le duo dynamique du conservatisme dinosaure, ont déterminé que la façon de remettre l'Ontario sur ses rails est de détruire les syndicats, de réduire les salaires et d'entraîner les travailleurs dans une course vers l'abîme. Il faut noter que la réduction des salaires se traduit par des recettes fiscales moins importantes pour le gouvernement. Parfait, ça leur permettra de couper, supprimer et privatiser à tort et à travers.

Il semble incroyable que Randy Hillier, le gars qui s’est fait un nom en haïssant le gouvernement, soit désormais le personnage le plus puissant du cabinet fantôme de Hudak. Le voilà maintenant à deux poils d'aider à en diriger un. Heureusement, il leur reste un obstacle à franchir… ils doivent avant tout gagner des élections.

Ensuite, il faut noter que les élections partielles de Kitchener-Waterloo seront bientôt annoncées. Les électeurs auront un choix à faire. Ils peuvent (1) donner à McGuinty la majorité qu'il convoite tant, (2) faire reculer l'Ontario d'environ 100 ans en choisissant l'alliance Hudak/Hillier ou (3) élire un député provincial au sein du parti néo-démocrate, dont le dirigeant accordera la priorité au peuple.

Ces élections sont très importantes pour les membres du SEFPO, et nous serons présents en force.

Et pour finir, il y a les négociations. La semaine dernière, un syndicat d'enseignants majeur, l'Ontario English Catholic Teachers' Association (OECTA), le syndicat officiel des enseignants catholiques, a conclu une entente avec le gouvernement. Il semble bien qu'un bon nombre de concessions syndicales aient été glissées dans l'entente. Avant même que l'encre ne sèche, les libéraux déclaraient publiquement que cette entente avec les enseignants servirait de modèle pour le reste de ses partenaires du secteur public. (Lorsque McGuinty parle de « partenaires », il veut dire syndicats.)

Il faut aussi noter que les enseignants catholiques du primaire ne forment qu'une partie du secteur de l'éducation. D'autres syndicats d'enseignants importants continuent de résister à de telles concessions.

Nous avons aussi vu les demandes de concessions de l'Association des employés et employées gestionnaires, administratifs et professionnels de la Couronne de l'Ontario (AEGAPCO) et, je vous le dis mes amis, ce n'est pas beau à voir. Ça fait des années que ce groupe négocie en suivant le modèle du SEFPO. Il sera intéressant de voir comment leurs membres répondent à l'attaque directe du gouvernement sur leur convention collective.

Mais ne nous inquiétons pas. Face aux pressions, nous ferons ce que le SEFPO fait de mieux. Nous négocierons professionnellement, méthodiquement et en consultation avec nos dirigeants et nos membres. Que ce soit pour une unité du SPP de 10 membres ou pour la FPO, où nous comptons près de 40 000 membres, nous nous mobiliserons, nous éduquerons et nous négocierons pour obtenir la meilleure entente possible. Avec plus de 135 000 membres, nous avons les ressources et le soutien nécessaires pour faire notre travail comme il faut.

Ainsi, mes amis, l'été sera occupé pour le SEFPO et ses membres. Profitez de vous reposer pendant que vous pouvez le faire. Appréciez votre famille et les êtres qui vous sont chers. Rappelez-vous, pendant ces journées brûlantes, de boire beaucoup d'H¬¬¬20 potable testée publiquement… et je ne parle pas de l'espèce conservatrice ici. Cette infusion ne manquerait pas de vous donner des crampes d'estomac.

Solidairement,

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier

Tous les messages du vice-président/trésorier de 2011 à aujourd'hui