Skip to content

Le changement que nous voulons, c'est le changement que nous créons

Vice President Eddy Almeida speaking at podium
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Ça bourdonne autour du siège social du SEFPO ces jours et nous ne pourrions être plus heureux.

Cet été, nous avons conclu un partenariat avec la Bee Company de la RGT pour installer 10 ruches sur le toit de notre siège social de Toronto. C’est encore tôt, mais jusqu’à présent, les choses vont bien. La population de ces ruches a déjà augmenté pour atteindre quelque 350 000 abeilles. Nous en avons également installé quelques-unes à notre bureau régional de Niagara et nous allons bientôt faire la même chose au bureau régional de Kingston.

Vous vous demandez peut-être pourquoi le SEFPO s’intéresse aux abeilles?

C’est parce que c’est une chose responsable à faire. Le SEFPO est plus qu’un syndicat. Il prend aussi soin de ses communautés et de notre planète. Les abeilles font partie intégrante de nos communautés et de notre environnement.

J’ai grandi sur une ferme et nous avions de nombreuses colonies d’abeilles. Je suis tout à fait conscient du rôle important qu’elles jouent dans l’environnement, le parant entre autres de magnifiques couleurs et parfums; mais ce n’est pas tout, elles contribuent aussi à notre survie, littéralement. Si l’homme disparaissait de la surface de la Terre, la planète continuerait de tourner. Par contre, si les abeilles disparaissaient, c’en serait fait de cette planète. Leur importance est incalculable. C’est pourquoi le SEFPO fait de son mieux pour contribuer à une population d’abeilles en bonne santé.

D’ici l’année prochaine, nous espérons avoir un peu de miel à partager! Nous envisageons de l’utiliser pour le plaisir mais aussi pour des choses sérieuses, en utilisant notre message Soyez le changement, car « L’abeille n’a pas sa pareille ». 

Il est important d’agir. Je me retrouve souvent autour d’une table avec de la famille ou des amis, et il arrive qu’on se plaigne de choses et d’autres. Quand ça arrive, habituellement, je leur dis : « C’est une chose de se plaindre, mais que faites-vous pour changer la situation? »

Au SEFPO, nous ne faisons pas que nous plaindre, nous cherchons des solutions. Que ce soit en faisant face à M. Ford à une table de négociation, en défendant les droits des travailleurs ou en essayant de préserver notre environnement. Nous ne pourrons jamais être pris au sérieux si nous ne faisons que nous plaindre.

Nous espérons que notre initiative, avec les abeilles, encouragera les gens qui eux aussi ont des idées pour apporter des changements et, plus important encore, montrera aux gens que nous avons toutes et tous un rôle à jouer dans la protection de notre écosystème. C’est notre devoir de nous soutenir les uns les autres, comme nous le faisons dans nos familles, dans nos communautés et dans notre environnement. Maintenir la santé et la force de l’Ontario est après tout au cœur de tout ce que nous faisons au SEFPO.

Nous espérons que nos abeilles vous encourageront, membres et non-membres du SEFPO, à en faire plus et à prendre des mesures dans votre lieu de travail et dans votre communauté, que ce soit pour protéger les abeilles ou pour protéger les travailleurs. 

Soutenons nos populations d’abeilles et le travail important qu’elles font. Vous pouvez le faire en plantant des fleurs riches en nectar comme la lavande, le tournesol, l’échinacée, le lilas, le crocus, etc.

Soyez le changement, car « L’abeille n’a pas sa pareille »!

Solidairement,

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier
Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
@OPSEUEddy

Afficher tous les messages du vice-président : de 2011 à aujourd’hui