Skip to content

Connaître vos droits durant la crise de la COVID-19

COVID-19 Mises a jour sure le coronavirus
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Foire aux questions

Combien de temps les bureaux du SEFPO, y compris les centres des membres, seront-ils fermés?

Le SEFPO a commencé à fermer ses bureaux à compter de la fin la journée du mercredi 11 mars 2020, donnant l’exemple en ce qui concerne l’éloignement social afin de freiner la propagation de la COVID-19.  À compter d’aujourd’hui, tous les bureaux du SEFPO sont fermés jusqu’au lundi 30 mars.  Le SEFPO évaluera la situation avant cette date afin de déterminer s’il est possible de rouvrir en toute sécurité.

Pendant la période de fermeture de nos bureaux, toutes les réunions du SEFPO, les rassemblements, les séances de formation, les audiences d’arbitrage et autres activités sont reportés ou ajournés. Dans la mesure du possible, les réunions se tiendront par vidéoconférence.  Tous les membres du personnel du SEFPO continuent de travailler à distance.

Qu’est-ce que le SEFPO fait pour moi pendant ce temps?

Le SEFPO et son personnel travaillent pour vous appuyer, défendre vos droits et veiller à ce que vous soyez protégé. Les dirigeants du SEFPO sont en contact permanent avec le gouvernement provincial et les autres leaders syndicaux de l’Ontario pour faire en sorte que les travailleurs qui sont sur la ligne de front reçoivent le soutien dont ils ont besoin durant cette crise. Nous publierons les mises à jour et les déclarations qui résultent de ces discussions quotidiennes sur notre site Web.

Qu’est-ce que le projet de triage du SEFPO pour la COVID-19?

Le SEFPO est bien conscient du fait que nous traversons toutes et tous une période difficile. L’inquiétude est bien réelle. En réponse à l’évolution rapide de cette situation, le SEFPO est en train de mettre en place des équipes de triage spécifiques par secteur et par région. Ces équipes régionales apporteront leur appui aux délégués du personnel qui travaillent déjà dans les régions. Votre délégué du personnel restera néanmoins votre principal point de contact pour répondre à toutes vos questions.

Quelles sont les arrêts de travail qui ont été rendus obligatoires en raison du décret d’état d’urgence?

Avec l’instauration de l’état d’urgence, tout rassemblement de 50 personnes ou plus est banni et certains espaces publics doivent fermer leurs portes. Par exemple :

  • Les bars et restaurants (les plats à emporter et les livraisons peuvent encore être disponibles).
  • Les services de garde d’enfant agréés
  • Les écoles et les écoles privées
  • Les cinémas
  • Les centres de loisirs (y compris les services aux visiteurs des parcs) ET LES CENTRES SPORTIFS
  • Les attractions culturelles et touristiques

Que puis-je faire pour me protéger si je ne peux pas travailler à domicile?

Nombre de nos membres occupent des emplois qui ne leur permettent pas de faire du télétravail. Si vous êtes dans cette situation, il est important de suivre tous les protocoles liés à la santé et à la sécurité sur votre lieu de travail. Conformément à la Loi sur la santé et la sécurité au travail, la plupart des travailleurs de l’Ontario ont le droit de refuser un travail dangereux, mais vous devriez toujours consulter votre délégué du personnel avant de refuser tout travail.  Il est également recommandé de respecter une hygiène stricte et l’éloignement social autant que possible pour réduire le risque d’infection.

Y a-t-il une aide financière disponible?

Le 18 mars, le gouvernement fédéral a annoncé de nouvelles mesures économiques pour aider les travailleurs, les familles et les entreprises à faire face à des difficultés financières. Pour en savoir plus, cliquez-ici

Dois-je accéder à mon assurance-emploi (AE)?

Le SEFPO vous recommande de discuter avec votre employeur pour élaborer une stratégie pour faire du télétravail ou trouver des arrangements dans votre milieu de travail afin d’empêcher la propagation de la COVID-19.  Seules les personnes qui ne peuvent pas trouver des solutions alternatives avec leur employeur devraient accéder à l’assurance-emploi (AE).  Si vous êtes mis à pied par votre employeur durant cette période, contactez immédiatement votre délégué du personnel.  

Qui est admissible à l’assurance-emploi?

Un travailleur qui paie les cotisations au régime d’assurance-emploi est admissible à l’AE :

  • s’il ne peut pas travailler en raison d’un problème médical, tel que la COVID-19;
  • s’il a perdu au moins 40 pour cent de sa rémunération hebdomadaire habituelle; et
  • s’il a travaillé au moins 600 heures dans l’année précédant sa demande ou depuis sa dernière demande de prestations à l’assurance-emploi.

Si vous êtes en quarantaine et si vous demandez la suppression du délai de carence pour les prestations de maladie de l’assurance-emploi afin d’être payé pour la première semaine, contactez le nouveau numéro de téléphone sans frais :

  • Téléphone : 1-833-381-2725 (sans frais)
  • Téléimprimeur (TTY) : 1-800-529-3742

Ai-je besoin de fournir un certificat du médecin à mon employeur pour obtenir mes prestations de congé de maladie?

Bien qu’un certificat médical signé par votre médecin soit habituellement exigé pour obtenir vos prestations de congé de maladie, ce ne sera plus le cas pendant la crise de la COVID-19. Durant cette période, le gouvernement supprime l’obligation de fournir un certificat médical pour les personnes qui doivent s’absenter de leur travail en raison d’un auto-isolement ou d’une quarantaine.

Est-ce que mon employeur me paiera durant mon auto-isolement ou ma quarantaine?

Le SEFPO est d’avis que tous les employeurs devraient continuer de payer leurs employés qui sont en auto-isolement et en quarantaine.

Si votre travail peut être effectué à distance pendant la période d’auto-isolement ou de quarantaine alors que vous n’êtes pas malade, votre employeur devrait vous permettre de travailler à domicile. Si vous tombez malade, vos droits à des jours de congé de maladie seront déterminés en fonction des clauses de votre convention collective. Si vous n’avez pas droit à des jours de congés de maladie, c’est la Loi sur les normes d’emploi qui s’applique, c’est-à-dire trois jours de congé non payés actuellement.

Tous les travailleurs ont droit aux normes minimales énoncées dans la Loi sur les normes d’emploi. Le SEFPO croit cependant que les employeurs devraient faire des exceptions à ces droits en raison de la crise actuelle et du fait que le gouvernement fédéral a indiqué qu’il procurerait un appui financier aux entreprises afin qu’elles continuent de payer les employés qui sont en isolement et en quarantaine.

Merci de consulter fréquemment notre site pour de nouvelles mises à jour.

Télécharger la FAQ COVID-19 FAQ Mise à jour le 18 mars 2020-FR

Visitez  https://www.sefpo.org/2019-novel-coronavirus-covid-19/ pour de plus amples informations sur le nouveau coronavirus 2019 (COVID-19), y compris les rapports de situation et d’autres articles.

Le nouveau coronavirus 2019 (COVID-19) :  Q. et R., nouvelles, rapports de situation, etc.

Le nouveau coronavirus 2019 (COVID-19) – Lire notre FAQ pour avoir des réponses à vos questions concernant vos droits durant la crise de COVID-19 – 17 mars 2020, 17 mars 2020, 16 mars 2020, 18 mars 2020, 18 mars 2020, 17 mars 2020