SEFPO Services Correctionnels bannière

Les travailleurs du Programme de cautionnement de Toronto ratifient un contrat durement acquis

Toronto – Les membres de la section locale 548 du SEFPO qui travaillent au Programme de cautionnement de Toronto ont ratifié un contrat durement acquis qui inclut des augmentations salariales, des améliorations à la couverture sanitaire et un premier pas important dans la discussion sur l’écart salarial entre les travailleurs de différentes divisions qui font un travail semblable.

« Je suis impressionné par ces membres », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO.  « Ils ont combattu côte à côte. Ils ont exigé le respect. Et ils ont gagné. »

« C’est exactement le genre de négociation fondamentale à laquelle nous devons retourner pour nous protéger, nous et nos services, contre des employeurs et des politiciens qui pensent pouvoir sous-financer et couper en toute impunité. »

Le Programme de cautionnement de Toronto est géré à partir de 10 bureaux à travers le Grand Toronto; il permet d’empêcher que les personnes qui ont des problèmes avec la justice ou d’immigration soient placées en détention dans les prisons provinciales en attendant leur procès ou leur audience.

Ce programme aide les personnes qui s’exposent à des accusations liées au logement, à un permis de travail, à des soins de santé mentale, etc. Il contribue aussi à réduire le surpeuplement dangereux dans nos prisons.

La négociation de ce contrat n’a pas été facile. L’offre initiale de l’employeur ne faisait rien pour aborder l’écart salarial important qui existe entre les membres chargés des personnes confrontées à des problèmes d’immigration (payés par le fédéral) et les membres qui soutiennent les personnes faisant l’objet d’accusations au criminel (payés par le gouvernement provincial).

« Je suis extrêmement fier de dire que nous nous sommes montrés vraiment unis et avons exigé que notre travail et les personnes que nous servons reçoivent le respect mérité », a déclaré Michelle Moore, membre de l’équipe de négociation.

L’équipe de négociation s’est battue pour faire en sorte que l’employeur accepte d’aborder le problème de la charge de travail et la question d’un régime de retraite qui fournisse une meilleure retraite aux membres.

« Même si cette ronde de négociations est terminée, je peux vous assurer que nous resterons unis pour faire en sorte de continuer de fournir les meilleurs services possibles. »